Max Wechsler

Le paradoxe, dans les tableaux de Max Wechsler, est que leur absolu silence émane de la lettre. 
La lettre qui d’habitude nourrit l’articulation sonore jusque dans la lecture muette (muette et non silencieuse) nourrit ici la respiration du silence… Dissémination de bribes textuelles dans un champ disponible, au-delà de la trame des fragments disposés en mosaïque, ou bien saturation de lettres par contigüité, pliage, froissage, palimpseste, superposition jusqu’à l’obscurcissement presque total du champ…

De la surface des choses l’œuvre a beaucoup à dire.
 Dans ces tableaux moléculaires, pas de « tension directionnelle » mais une tension généralisée, une sidération de la surface tout entière…

Maurice Benhamou
 

Onglet global

Oeuvres
Paintings: 
Papiers marouflés sur toile, 61 x 46 cm, 2016
Papiers sur contre-plaqué, 33 x 41 cm, 2006
Papiers marouflés, sur contre-plaqué, 46 x 21 cm, 2017
Papiers sur contre-plaqué, 30 x 29 cm, 1999
Paysages lettrés, papiers marouflés, 45 x 46,5 cm, 2011
Vis-à-vis, Papiers marouflés, 45 x 46,5 cm, 2010
Vis-à-vis, Papiers marouflés, 45 x 46,5 cm, 2010
Papiers marouflés sur toile, 71 x 76 cm, 1996
Papiers maroufléś sur contre-plaqué, 73 x 59 cm, 2015
Papiers marouflés, 31,5 x 25 cm, 2014